Hessa 3 – Phosphore et sang (2016)

12,00 

Troisième tome du fumetti érotique Hessa de Nevio Zeccara : les aventures d’un commando SS féminin utilisant le sexe pour déjouer les menées des Alliées et des résistants contre le IIIe Reich.

Catégorie :

Description

Phosphore et sang constitue le troisième volet des aventures guerrières d’Hessa Von Thurm, érotique héroïne nationale-socialiste fanatiquement dévouée à la cause du Reich. Hessa constitue un retour en arrière des plus plaisants pour les lecteurs qui n’en peuvent plus des bandes dessinées contemporaines baignant dans la moraline à deux sous. Ce fumetto ne juge jamais les actes de son héroïne et il évite de nous rappeler que les évènements montrés ont constitué les heures les plus sombres de notre histoire. Dans les années 70, le père de Hessa – Nevio Zeccara – n’avait aucun scrupule à croquer cette bimbo délicieusement fashion nazi, aux qualités plastiques irréprochables et à la mise impeccable, avec son ensemble noir à jupette et sa croix de fer, arborant les runes de la SS et la totenkopf comme d’autres des tailleurs Chanel. Circonstance aggravante, les exactions contre les civils les plus terribles dans ce troisième opus sont le fait des Anglais qui noient Rotterdam sous une averse de bombes au phosphore. Farouchement indépendante, attachée à sa liberté, Hessa se montre impitoyable – tant avec ses ennemis qu’avec les officiers de la Wehrmacht voulant abuser de son corps – à un tel point qu’elle pourrait passer pour une sorte de féministe en chemise brune !
(Randolph Carter, Réfléchir & Agir)