Le Hussard ne perd pas le Nord

12,00 

Même au fin fond du Lubéron, au pays de Giono, on peut faire des rencontres singulières. Ainsi en est-il pour Julien Ardant, dit le Hussard, auquel la jeune Lola demande protection. Une bonne action qui va le propulser dans l’univers des plus malfaisants prédateurs. Du Sud au Nord, aidé de son acolyte le Lansquenet et d’un jeune journaliste indépendant et rebelle, le Hussard va affronter tous les dangers. Il y aura des coups à prendre et à donner pour gagner la partie. Avec le Hussard, franc-tireur, ami de l’ordre, défenseur des justes causes, aristocrate à la longue mémoire et digne successeur d’Arsène Lupin, un héros de haute volée est né.

Né en 1960, Bruno Favrit, homme d’action et philosophe panthéiste, a publié plusieurs essais et romans.

Catégorie :

Description

Excellente idée et remarquable initiative de Francis Bergeron et des éditions Auda Isarn que de lancer une collection de polars politiquement incorrects ! Un héros récurrent, le Hussard, et des auteurs qui se succèderont au fil des parutions pour narrer les aventures de cet anti-Poulpe réactionnaire sans complexe et baroudeur sans frilosité. (…) Un petit livre enlevé et stimulant, riche de références littéraires et de clins d’oeil politiques.
(Xavier Eman, Livr’Arbitres)

On est dans la France des attentats du 13 novembre et du vivre ensemble, de la pauvreté endémique et des quartiers où règne la Charia ; où le culturel remplace la culture et le sociétal le social. Bruno Favrit défouraille autant que ses héros, tape sur notre modernité en phase terminale, sabre les idéologies du temps.
(Arnaud Bordes, Réfléchir&Agir)

Ce court roman saura ravir les lecteurs qui se reconnaîtront dans ce héros bibliophile redresseur de torts qui incarne à la perfection les valeurs chevaleresques de dévouement et de désintéressement.
(Rémi Tremblay, Le Harfang)