Le Hussard retrouve ses facultés

12,00 

Lola a encore disparu. Julien Ardant, dit le Hussard, n’a qu’une piste pour la retrouver : Bordeaux, où sa petite protégée prépare l’examen d’entrée à la fac de Lettres. Justement, cette fac est “bloquée” par des étudiants mi-squatteurs mi-punks à chiens : ont-ils un rapport avec la disparition de Lola ? Un coup de fil au fidèle Léopold, et voilà les deux amis débarquant gare Saint-Jean, où rien ne passe comme prévu évidemment : très vite, on navigue entre barbouzes, militants identitaires, professeurs d’université et même sexothérapeutes. Cette fois, pour retrouver Lola, Julien devra d’abord retrouver ses facultés, dans les deux sens du mot.

Bruno Lafourcade est l’auteur d’une douzaine de livres, romans ou essais, parmi lesquels L’Ivraie, Sur le suicide, Saint-Marsan ou Une jeunesse les dents serrées.

Catégorie :

Description

Un petit bijou.
(Agathon, Présent)

Eminemment drôle et méchant. Polar à charge, impétueux comme un pamphlet de naguère.
(Arnaud Bordes, Réfléchir&Agir)

Un polar où l’on rit d’épisodes potaches mais où l’on retrouve également certaines des obsessions de l’auteur. Sous une forme légère, le fond ne l’est pas tant. Et l’on sent bien que bien des choses courroucent notre homme du sud-ouest, qui semble préférer qu’on l’assimile à un boxeur qu’à un écrivain.
(L’Incorrect)

Dans ce grand jeu de massacre à l’écriture vive et drôle, Bruno Lafourcade ne compte pas ses cartouches. Il flingue à tour de bras, avec beaucoup de justesse et une très réjouissante férocité, la nullité crasse de notre époque, la bêtise des discours, l’inanité des existences, et l’injustice bien sûr, la terrible injustice qui est faite, par la police et les juges, à ceux qui osent s’élever contre ce torrent pestilentiel.
(Boulevard Voltaire)